Contact

Québec

2095, rue Frank-Carrel, bur. 214
Québec (Québec)
G1N 4L8

Téléphone 1 844 636-9737

Localisez-nous via Google Maps

Belgique

Avenue Athéna 1
B 1348 Louvain-la-Neuve
Belgique

Téléphone +32 (0)10 45 85 14

Localisez-nous via Google Maps

France

110 Rue Réaumur,
75002 Paris, 
France

Téléphone +33 1 85 76 30 90

Localisez-nous via Google Maps

  • Ce champ n'est utilisé qu'à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Faut-il utiliser les pages AMP de Google pour le SEO ?

Si vous vous intéressez un peu au référencement, vous avez, sans doute, déjà entendu parler des pages AMP (Accelerated Mobile Page).

Google AMP

Si ce n’est pas le cas, voici une petite remise en contexte : il s’agit d’une technologie open source soutenue par Google (si vous effectuez une recherche sur votre mobile, vous constaterez que certains résultats affichent un logo AMP, c’est de cela qu’il s’agit).

Google AMP SEO

Celle-ci a été conçue dans le but d’accélérer le chargement des pages en version mobile. Celui-ci peut être jusqu’à 4 fois plus rapide grâce à une optimisation permettant d’alléger la version mobile. À la base ce format était surtout destiné aux sites d’actualité désireux de placer de bien positionner leurs nouvelles dans les résultats mobiles dans Google. C’est également une réponse faite à Instant Articles de Facebook et à une solution similaire proposée par Apple : Apple News .

Techniquement, les URL de ces pages seront les mêmes, mais seront suivies par un /amp/ à la fin.

Pourquoi en parler aujourd’hui ?

Comme vous le savez, le mobile a pris une importance particulière depuis que Google a décidé de classer ses résultats de recherche sur la version mobile. Par ailleurs Google a annoncé il y a quelques jours une version lite des AMP. Dans cette version, certaines vignettes sont supprimées et il est possible de compresser davantage les images afin de gagner encore plus de temps. Cependant cette version lite ne semble pas être destiné à l’Europe ni l’Amérique du Nord pour le moment. Par ailleurs, même si au départ, les AMP étaient plutôt destinées à des sites de presse, vous aurez évidemment compris que cela s’étend maintenant à d’autres sites web (dont le vôtre), il est donc important d’aborder le sujet. 

 

Est-ce une bonne chose ?

En fait, les professionnels du web sont plutôt mitigés face aux AMP « imposées » par Google.

Comme expliqué plus haut, l’AMP est une réaction à d’autres solutions similaires offertes par Apple et Facebook. Nous pouvons donc raisonnablement craindre une sorte de guerre des formats d’actualité. Par ailleurs, ces nouveaux formats sont, bien entendu, guidés par une volonté de monétiser davantage les différentes plateformes (par exemple le format AMP permet d’intégrer des publicités, mais il est plus facile d’intégrer les publicités Adsense qui sont un produit de Google) et pas forcément par la volonté d’une meilleure expérience utilisateur aux lecteurs de ses articles.

Autre problématique : la main mise de Google sur les contenus AMP. En effet, même si on a l’impression d’être sur le site de l’éditeur, en réalité, les pages HTML AMP sont hébergées sur les serveurs de Google (c’est d’ailleurs, la même chose pour pour Instant Article de Facebook).  

Mais comme bien souvent en matière de référencement naturel , on n’a pas le choix de suivre les recommandations de Google si l’on souhaite une bonne visibilité sur son moteur de recherche. Par ailleurs, les sites qui ont adopté les pages AMP ont déjà constaté un important gain de visibilité ce qui penche donc vers l’adoption de celles-ci.

À lire ensuite:

De bonnes résolutions SEO pour 2017