Contact

Québec

2095, rue Frank-Carrel, bur. 214
Québec (Québec)
G1N 4L8

Téléphone 1 844 636-9737

Localisez-nous via Google Maps

Belgique

Avenue Athéna 1
B 1348 Louvain-la-Neuve
Belgique

Téléphone +32 (0)10 45 85 14

Localisez-nous via Google Maps

France

110 Rue Réaumur,
75002 Paris, 
France

Téléphone +33 1 85 76 30 90

Localisez-nous via Google Maps

  • Ce champ n'est utilisé qu'à des fins de validation et devrait rester inchangé.

L'utilisation d'Internet et du Web applicatif dans le domaine automobile

Les consommateurs d’aujourd’hui sont de mieux en mieux renseignés et sont davantage exigeants qu’ils ne l’étaient auparavant. L’arrivée d’Internet y est pour quelque chose. De nombreux outils et fonctionnalités, permettent notamment de tout connaître sur le produit convoité, en plus d’avoir accès à des témoignages de consommateurs. Le milieu commercial doit donc s’adapter à cette nouvelle réalité et, surtout, être proactif dans l’application rigoureuse des nouvelles technologies.

Le milieu automobile n’est pas en reste. Il est possible, et ce, depuis longtemps, de construire son véhicule en ligne afin d’avoir une estimation du prix et des mensualités de celui-ci. Mais maintenant, il est possible de faire beaucoup plus, autant sur le plan local que sur le plan national.

Les constructeurs doivent comprendre qu’Internet ne doit pas servir qu’à la vente, mais aussi au service à la clientèle. Dans un milieu où les achats sont réfléchis, et où la concurrence est très forte, il faut savoir se démarquer. Certains réussissent avec brio, mais ce n’est pas le cas de tous.

Ce billet vous présente de bons et mauvais coups de concessionnaires automobiles et de constructeurs en matière de présence sur Internet et de Web applicatif.

Bons coups

Constructeurs

Dans le milieu automobile, les innovations arrivent souvent chez les constructeurs de luxe en premier. L’application iPhone ConnectedDrive de BMW permet un contrôle à distance de plusieurs fonctions du véhicule. Après avoir lié virtuellement son véhicule à l’application avec des questions rigoureuses de sécurité, il est possible d’effectuer un nombre impressionnant de tâches avec son téléphone intelligent. Voici quelques unes de fonctionnalités disponibles : démarrage à distance du véhicule, aide à la localisation du véhicule en allumant les phares ainsi qu’un positionnement sur une carte géographique, programmation de l’air conditionné à distance, télédéverrouillage et transfert des données géographiques du iPhone vers le système de navigation. Il s’agit là d’un pas majeur créant un pont numérique entre la voiture et le téléphone intelligent.

Web Applicatif Constructeurs
Source: iTunes Preview

Hyundai, avec sa nouvelle berline de grand luxe, a opté pour quelque chose de différent. À l’achat, le constructeur offre au consommateur un appareil iPad d’Apple avec l’application Equus. Cette application mobile permet de consulter directement le manuel d’utilisation du véhicule, en version complète ou abrégée. L’application est également interactive, puisqu’elle offre des fonctionnalités présentant les technologies que l’on retrouve à bord du véhicule. Enfin, l’application permet de savoir où sont les concessionnaires Hyundai les plus près, ainsi que de prendre rendez-vous pour l’entretien du véhicule.

Web Applicatif Constructeurs
Web Applicatif Constructeurs
Source: iTunes Preview

Concessionnaires

Dans une perspective plus locale, les concessionnaires tentent de sortir du lot en essayant de se démarquer par l’entremise de leur site Web et des médias sociaux. De nombreux concessionnaires offrent des formulaires de contact directement sur leur site Web. Cependant, certains répondent beaucoup trop tard, et ce, quand ils prennent le temps de répondre. Normalement, un consommateur s’attend avoir des nouvelles dans les 24h suivant l’envoi de la demande de contact. Dans un milieu aussi concurrentiel, ce genre d’attention est crucial, puisque qu’il incitera le consommateur à acheter à l’endroit où il a été le mieux servi.

Quant aux médias sociaux, il est possible de trouver plusieurs exemples de bonne utilisation. C’est le cas du groupe Park Avenue et de sa coordonnatrice marketing (@andreanne_lacha), dans la région de Montréal, ou d’André Pelletier (@apelletier007), chez Montmorency Ford. En utilisant les médias sociaux de manière conviviale et transparente, avec un état d’esprit autre que celui de la vente, ils parviennent, via Twitter, à créer un sentiment de confiance chez le consommateur. Et comme la notoriété encourage souvent le processus d’achat, ces petites attentions font la différence.

Web Applicatif Twitter

Mauvais coups

Cependant, il n’y a pas que des bons coups. Toyota et Honda ont créé des applications iPhone basées uniquement sur la vente. C’est une mauvaise idée dans la mesure où le consommateur à la recherche d’un nouveau véhicule ne prendra pas nécessairement le temps de chercher une application iPhone qui n’est pas une valeur ajoutée à ce qu’on retrouve sur le site Web. Ils ont conçu une application pour atteindre leurs objectifs en tant qu’entreprise et non en fonction des besoins du consommateur.

Quant aux demandes d’information, il faut y donner suite rapidement. Ne pas le faire incitera le consommateur à aller voir ailleurs, puisqu’il ne se sentira pas valorisé. Ceci va donc à l’encontre du but premier de ces fonctionnalités qui est de faciliter la communication avec les consommateurs.

Chalifour peut vous accompagner dans la conception d’applications Web et mobiles ou dans la réalisation d’un site Web qui répondra non seulement à vos besoins d’affaires mais aussi à ceux de vos consommateurs.

À lire ensuite:

Quel est l'intérêt du nouveau réseau social Google+?