Contact

Québec

2095, rue Frank-Carrel, bur. 214
Québec (Québec)
G1N 4L8

Téléphone 418 353-1808
Télécopieur 418 907-8445

Localisez-nous via Google Maps

Belgique

Avenue Athéna 1
B 1348 Louvain-la-Neuve
Belgique

Téléphone +32 (0)10 45 85 14

Localisez-nous via Google Maps

France

110 Rue Réaumur,
75002 Paris, 
France

Téléphone +33 1 85 76 30 90

Localisez-nous via Google Maps

  • Ce champ n'est utilisé qu'à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Mailbox, l'application qui va révolutionner le mail sur mobile ?

Fruit de la société Orchestra, qui avait déjà fait le buzz avec une application de « to-do list », Mailbox est l’application mobile qui fait sans nul doute la plus parler d’elle en ce moment. Certains prédisent même qu’elle pourrait à terme remplacer le client natif d’IOS. En effet, l’application n’est disponible pour l’heure que sur l‘App Store

Principe 

Mailbox est un client mail qui se synchronise à votre compte Gmail ( il semblerait que d’autres webmail soient en train d’être intégrés), vous permettant de lire vos mails, de répondre, mais également de les organiser ou de remettre leur lecture à plus tard du simple bout des doigts. 

La force de l’application est d’avoir été pensée pour mobile, et donc que la gestuelle occupe une place importante. Comme le souligne Mashable, « le but de Mailbox n’est pas de rendre l’application courriel meilleure, c’est de repenser l’email pour mobile ». C’est là toute la différence avec des clients comme Sparrow (racheté par Google). 

« Pour la plupart, les applications qui existent ont essayé de caser une expérience de bureau existante dans un téléphone mobile. Ce n’est pas un moyen très efficace de construire un bon outil », a déclaré Gentry Underwood, PDG d’Orchestra. « Je pense que la plupart des gens ont une expérience de courriel sur mobile qui est pauvre et ont faim de quelque chose de mieux. »

Comme je l’évoquais en introduction, Orchestra avait déjà lancé avec succès une application « to-do list », dont elle a intégré l’expérience dans Mailbox. Vous pouvez donc organiser vos courriels en les classant dans des listes comme « à lire », « à acheter »… ou les mettre à relire pour plus tard.  

Selon Zdnet, la gestuelle est très simple : 

  • Glissez le mail à droite pour l’archiver
  • Glissez le mail plus loin à droite pour le mettre à la corbeille
  • Glissez le mail à gauche pour le mettre à lire pour plus tard
  • Glissez le mail plus loin à gauche pour le lister

Mailbox

 

Mailbox

Comme l’explique TechCrunch, l’application vous permet de trier vos courriels en trois catégories « ceux que vous souhaitez conserver dans votre boîte de réception, ceux que vous souhaitez enregistrer pour plus tard, et ceux dont vous souhaitez vous débarrasser le plus rapidement possible. »

Cependant, certaines problématiques ont été soulevées. Par exemple, sur Gmail vous disposez d’étiquettes, pour retrouver facilement vos courriels selon une thématique. Ces étiquettes ne sont malheureusement pas disponibles sur Mailbox, ce qui peut s’avérer un peu pénible si vous devez tout retrier à la main. En effet, un autre point soulevé est l’impossibilité de sélectionner plusieurs messages en même temps, devant ainsi trier un par un ses mails. L’application étant en cours de développement, des ajustements devraient voir le jour. 

La stratégie de l’attente

Afin de bénéficier de cette application, vous devrez cependant patienter et vous inscrire sur une liste d’attente. Cette dernière n’autorise qu’un nombre limité d’utilisateurs par heure à accéder à Mailbox. D’après Mashable, « la raison pour laquelle le déploiement est échelonné est que la société essaie de s’assurer qu’il n’y a pas de problèmes de serveur pour les milliers de personnes téléchargeant et utilisant l’application à la fois. Même avant que l’application soit publiée dans l’App Store, plus de 250.000 personnes avaient signé une réservation pour le télécharger. »

Et au vu du nombre de personnes attendant leur tour, ils sont beaucoup sont à tenter des calculs, ce qui offre une bonne vision de l’engouement pour l’application : 

« Avec une moyenne de 25 personnes autorisées à avoir l’app par heure, j’ai calculé qu’il faudra 1 an pour que 206.000 personnes obtiennent gain de cause. »

Mailbox

Certains, comme le soir.be, proposent même un tutoriel pour accéder plus rapidement à l’application en contournant le système. Cependant, comme l’explique Mailbox sur son blogue, la liste d’attente est fonction du buzz rencontré et s’adaptera donc en conséquence. Patience donc. 

Hop

Et vous, allez-vous patienter ou utiliser la méthode des hackers ? 

À lire ensuite:

[Infographie] L'univers geosocial ou l'avènement de la mobilité dans les médias sociaux