Contact

Québec

2095, rue Frank-Carrel, bur. 214
Québec (Québec)
G1N 4L8

Téléphone 1 844 636-9737

Localisez-nous via Google Maps

Belgique

Avenue Athéna 1
B 1348 Louvain-la-Neuve
Belgique

Téléphone +32 (0)10 45 85 14

Localisez-nous via Google Maps

France

110 Rue Réaumur,
75002 Paris, 
France

Téléphone +33 1 85 76 30 90

Localisez-nous via Google Maps

  • Ce champ n'est utilisé qu'à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Vers la fin des bannières publicitaires en ligne ?

Lors de sa dernière Keynote, Apple a annoncé des nouveautés dans la nouvelle version de Safari :

1) Il empêchera les vidéos de se lancer et de tourner en boucle par défaut

2) Il bloquera les trackers publicitaires.

Oui, oui, vous avez bien lu : il bloquera les trackers publicitaires !

Si vous travaillez en marketing numérique, vous savez que cela aura une incidence majeure sur vos campagnes Display. Même si vous n’êtes pas un marketeur, cela aura également un impact sur votre navigation.

publicité en ligne

Revenons un instant sur les trackers publicitaires. Il s’agit de programmes qui permettent de collecter des informations sur les internautes et leurs habitudes (les actions qu’ils effectuent, les sites qu’ils consultent, etc.). Apple explique que ceux-ci pourront toujours avoir accès aux données de connexion, mais plus de surveiller ce qu’ils font ailleurs sur internet. Autrement dit, il ne sera pas possible de proposer de la publicité ciblée.

Vers des publicités plus respectueuses ?

On peut penser que cela permettrait d’avoir des publicités plus respectueuses, d’autant plus qu’ Apple affirme ne pas être contre la publicité en soi. Le fait de bloquer ces trackers ne veut pas dire que les publicités sont bloquées pour autant, seulement que les informations sur les internautes ne sont pas collectées. Hors les publicités les plus dérangeantes (pop-up, publicités qui recouvrent tout l’écran, etc.) sont généralement très peu ciblées générant de nombreuses impressions mais peu d’interactions. Cette stratégie peut donc sembler un peu paradoxale.

En réalité, le but est surtout de protéger la vie privée des utilisateurs plus que de bloquer les publicités.

Safari utilise de l’apprentissage automatique lui permettant de reconnaître les trackeurs publicitaires et séparer les données croisées dans le but de préserver l’intimité des utilisateurs.

Des alternatives ?

Quoi qu’il en soit, ce nouveau modèle de navigateurs répond à deux observations : la volonté de préserver les données personnelles et la frustration des utilisateurs face à l’ultra abondance des publicités en ligne (il suffit de constater l’explosion des bloqueurs des publicités).

Seulement voilà, les entreprises et marques doivent pouvoir continuer à communiquer avec les consommateurs d’une façon ou d’une autre sur internet. C’est pourquoi des alternatives plus respectueuses voient déjà le jour.

L’intelligence artificielle

IBM, avec sa division Watson Ads a commencé à tester des publicités qui adaptent leur message en interagissant avec l’internaute. Le but d’IBM est de créer des publicités cognitives qui pourront répondre à des questions directement posées par les internautes. IBM a déjà effectué des premiers tests sur Weather.com. Un premier partenariat avec les soupes Campbell permettait aux utilisateurs de consulter des recettes en temps réel. Watson sélectionnait des recettes basées sur les interactions de l’utilisateur, mais également sur ses demandes. Même si ce type de publicités n’est qu’en phase de test, Watson ads offre déjà d’autres possibilités. En effet, il est déjà possible de contextualiser la publicité native (qui échappe pour le moment aux Ads bloqueurs). Il est également possible d’analyser les sentiments des internautes face à la publicité. Watson est capable d’identifier une palette d’émotions exprimées allant de la peur à la joie.

De plus, plus haut, nous parlions du fait qu’il y a une forte volonté de préserver les données personnelles et l’avantage du machine learning (apprentissage automatisé) est qu’il n’a pas besoin de collecter et de conserver les données puisque l’algorithme va apprendre en se basant sur des données pour ne plus en avoir besoin par la suite. Il n’y aura donc pas besoin d’identifier individuellement les utilisateurs.

Évidemment, il ne s’agira pas de personnalisation one to one mais les résultats seront plus que pertinents et permettront d’offrir une expérience personnalisée tout en préservant la confidentialité les données personnelles de l’utilisateur.

Le contenu et le marketing automation

Évidemment, ce rejet des publicités en ligne oblige les marketeurs à réfléchir à d’autres techniques moins intrusives et plus innovantes pour délivrer leurs messages. Parmi ces alternatives, il y a le marketing automation. Celui-ci permet de délivrer le bon message, au bon moment à la bonne personne.

SEO et SEM

L’adhésion étant primordiale, les moteurs de recherche ont, plus que jamais, leur place dans les stratégies numériques, et ce même s’il s’agit de campagnes Adwords. En effet, lorsque les internautes se rendent sur un moteur de recherche, ils le font de manière délibérée, souhaitant trouver de l’information spécifique ou voulant acheter un produit et service. Ils sont déjà en processus de recherche. Ils s’attendent donc à voir apparaître des sites dans les SERP et à cliquer sur l’extrait qui leur semble le plus en lien avec leur requête. C’est pourquoi il est important que votre SEO soit correctement optimisé.

Importance SEO

Vous pouvez également proposer des annonces Adwords. Même s’il s’agit d’une forme de publicité, le format est différent et si un internaute fait une recherche pour un produit ou un service commercial, il sera moins irrité de trouver une annonce qui correspond à ses attentes qu’en voyant une bannière publicitaire lorsqu’il lit un article en ligne. D’ailleurs, les annonces Adwords ne sont pas bloquées par la plupart des bloqueurs de publicités.

 

Marketing de contenu

En arrière du marketing automation et du SEO, il y a bien entendu du contenu. Si vous n’avez pas de contenu textuel, vous ne serez pas bien référencés sur les moteurs de recherche. De même, si vous n’avez pas de contenu pour vos communications ou pour collecter des contacts, vous pourrez difficilement faire du marketing automation.

Bien que ce fut toujours le cas, le contenu est encore plus important à un moment où l’on constate un vrai rejet des publicités/bannières traditionnelles. 

ads

Vous l’aurez compris, si les publicités en ligne ne vont pas disparaître du jour au lendemain (après tout, il y a toujours des publicités à la TV), le virage vers une communication basée sur le consentement est clairement amorcé. Les marketeurs devront donc réfléchir à une communication plus innovante et plus respectueuse.

Source des images : pixabay.com

À lire ensuite:

L’importance du contenu pour le marketing automation