Contact

Québec

2095, rue Frank-Carrel, bur. 214
Québec (Québec)
G1N 4L8

Téléphone 418 353-1808
Télécopieur 418 907-8445

Localisez-nous via Google Maps

Belgique

Avenue Athéna 1
B 1348 Louvain-la-Neuve
Belgique

Téléphone +32 (0)10 45 85 14

Localisez-nous via Google Maps

France

110 Rue Réaumur,
75002 Paris, 
France

Téléphone +33 1 85 76 30 90

Localisez-nous via Google Maps

  • Ce champ n'est utilisé qu'à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Des conversions en dehors de votre site web

Depuis de nombreuses années, la norme a toujours été de mettre en place des stratégies « Site-centric », c’est-à-dire centrée uniquement sur son propre site Web. Nous ne pouvons pas vraiment nous blâmer puisque c’est une idée martelée par de nombreux intervenants depuis très longtemps. Pourtant, si le site web reste important, il n’est pas forcément votre « seul vendeur » mais plutôt un canal de conversion parmi d’autres.

Quelques exemples

Si vous vendez des produits, il se peut que vous fassiez des ventes directement sur votre site web, mais allez-vous pour autant vous priver de vendre vos produits sur Amazon ou Ebay ? Certes, vous allez payer une commission sur vos ventes, mais si le volume de transaction est 10x ou 15x plus élevé, allez-vous vraiment y renoncer ?

Il en va de même pour les hôtels : ceux-ci font face à une forte concurrence et n’ont pas le choix de passer par des sites référents (office du tourisme, Booking.com, Expedia et autres). Ici aussi, il faut payer une commission ou des frais d’adhésion. Ces sites offrent une très belle visibilité, mais également une mise en avant des hébergements qui peut être bien meilleure que sur votre site en tant que tel. Comme toutes les informations en lien avec les installations ainsi que la possibilité de réserver se retrouvent sur ces sites intermédiaires, il arrive souvent que les internautes ne passent même plus par le site du commerçant. D’ailleurs, un des processus de plus en plus commun chez les voyageurs est :

Ainsi dans le domaine de l’hôtellerie, on s’aperçoit que les sites qui travaillent leur référencement et font des campagnes en ligne, voient leurs chambres se réserver à plus de 50% sur des sites tiers. Cette statistique peut facilement atteindre jusqu’à 75%, voire plus pour certains établissements, surtout s’ils ne travaillent pas leur propre site web.

Par ailleurs, pour les sites d’hébergement qui n’offre pas de système de réservation en ligne et qui reçoivent les réservations à « l’ancienne », par téléphone, il est de plus en plus commun de voir une première prise de contact s’effectuer via la page Facebook de l’établissement. Cette méthode est surtout très pratique pour les voyageurs lointains qui n’ont pas forcément envie de payer un appel international pour réserver.

Un autre exemple est celui de l’évènementiel : un évènement est créé, puis il est placé sur Eventbrite (les participants peuvent réserver leur place en achetant directement un billet sur ce site), ensuite il est placé et promu sur Facebook et finalement, les internautes peuvent acheter leur place en passant sur Eventbrite. Durant ce processus, l’internaute ne passera jamais sur le site de l’organisateur de l’évènement, mais sur les réseaux sociaux et sur un site de service tiers qu’est Eventbrite.

Bien entendu, votre site web reste très important, mais il doit offrir une valeur ajoutée significative pour qu’il soit efficace en terme de conversion. L’expérience vécu par l’utilisateur doit être optimale, le contenu régulièrement mis à jour, le référencement naturel constamment bonifié : si le domaine dans lequel vous oeuvrez est concurrentiel, il est important que vous meniez des campagnes de visibilités régulièrement. Toutes ces actions demandent des investissements importants en temps et en argent, c’est pourquoi il est parfois préférable de « profiter » de la visibilité de sites tiers qui sont leaders dans leur domaine même si votre propre site a moins de trafics.

Infographie-Conversion-logo

À lire ensuite:

Le gala Les Pléiades