Contact

Québec

2095, rue Frank-Carrel, bur. 214
Québec (Québec)
G1N 4L8

Téléphone 418 353-1808
Télécopieur 418 907-8445

Localisez-nous via Google Maps

Belgique

Avenue Athéna 1
B 1348 Louvain-la-Neuve
Belgique

Téléphone +32 (0)10 45 85 14

Localisez-nous via Google Maps

France

110 Rue Réaumur,
75002 Paris, 
France

Téléphone +33 1 85 76 30 90

Localisez-nous via Google Maps

  • Ce champ n'est utilisé qu'à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Twitter, roi de la publicité sur mobile

Alors que Facebook peine encore à sortir un modèle efficient, selon le Wall Street Journal, Twitter génère dorénavant la majorité de ses revenus par des publicités sur les appareils mobiles. Une des principales raisons : les utilisateurs qui voient une annonce sur leurs téléphones sont plus enclins à cliquer ou à interagir avec. Twitter explique que ses utilisateurs sont plus actifs sur les appareils mobiles, ce qui peut expliquer pourquoi l’interaction avec les annonces est plus élevée. Environ 60 % de ses 140 millions d’utilisateurs mensuels accède au service sur les appareils mobiles. Si comme le stipule le Wall Street Journal, Twitter a refusé de préciser son chiffre d’affaires publicitaire, eMarketer Inc s’attend à ce que Twitter atteigne les 259,9 millions de dollars de recettes publicitaires cette année, contre un montant estimé à 139,5 millions en 2011.

Selon l’article, Twitter n’a proposé des annonces mobiles que depuis avril, et les quelques entreprises qui utilisent les publicités sur Twitter ont affirmé qu’elles ne se sont pas souciées spécifiquement de l’efficacité de leurs campagnes sur les appareils mobiles.

Cependant, P.F. Chang China Bistro Inc a été surpris de voir le nombre de personnes ayant cliqué sur les annonces mobiles de Twitter. La chaîne de restaurants y a déboursé 25 000 $ pour placer une promotion du Nouvel An lunaire. Au cours des quatre premiers jours de la campagne, P.F. Chang déclare qu’environ 1 million de personnes ont cliqué, partagé ou autrement interagi avec leur annonce sur Twitter. Parmi ces personnes, environ 70 % l’ont fait à partir d’appareils mobiles plutôt que des ordinateurs. Mais attention. Selon le Wall Street Journal, rien n’est réellement garanti. En avril, P.F. Chang a lancé une autre campagne publicitaire de 25,000 $ sur Twitter. Cette dernière n’a pas été aussi efficace pour générer des clics ou faire grimper les ventes des restaurants.

Il faut savoir également que le format des annonces sur les terminaux mobiles et sur le site Twitter sont les mêmes, et que les annonceurs paient le même taux, peu importe la plate-forme. Sur de nombreux services mobiles, y compris Google, les tarifs publicitaires sont moindres en partie parce que la demande des annonceurs est plus faible.

Enfin, selon les WSJ, dans l’ensemble, le potentiel de croissance de la publicité mobile est énorme, mais difficile à atteindre pour de nombreuses entreprises. La publicité sur les téléphones portables et les tablettes aux États-Unis a atteint 1,6 milliard de dollars en 2011 (environ 5 % seulement de toutes les dépenses publicitaires), selon l’Interactive Advertising Bureau.

À lire ensuite:

5 ans d'iPhone ! [infographie]