Contact

Québec

2095, rue Frank-Carrel, bur. 214
Québec (Québec)
G1N 4L8

Téléphone 418 353-1808
Télécopieur 418 907-8445

Localisez-nous via Google Maps

Belgique

Avenue Athéna 1
B 1348 Louvain-la-Neuve
Belgique

Téléphone +32 (0)10 45 85 14

Localisez-nous via Google Maps

France

110 Rue Réaumur,
75002 Paris, 
France

Téléphone +33 1 85 76 30 90

Localisez-nous via Google Maps

  • Ce champ n'est utilisé qu'à des fins de validation et devrait rester inchangé.

#Québec, une ville digitale

Québec est indéniablement une ville du passé. Une ville où le souvenir est omniprésent, où les visiteurs marchent dans les pas d’illustres personnages autant qu’ils suivent les empreintes de fantômes anonymes. Une ville fortifiée, où les autoroutes modernes viennent cerner les imposants remparts ayant résisté aux affres du temps. Une ville d’histoires qui se racontent, se vivent mais semblent cesser de s’écrire. 

404505_10151425059563139_1701955862_n

La comparaison avec Montréal la dynamique revêt souvent un aspect binaire implacable : Montréal incarne la modernité, Québec l’archaïsme. J’étais particulièrement amusé de voir certains grands directeurs d’agences numériques, visitant les gueux, s’adresser à une foule de technophiles comme s’ils conversaient à des coureurs des bois. Avez-vous l’eau chaude, charmants gentilshommes ?    

Paradoxalement, une facette de Québec est trop souvent occultée, celle des nouvelles technologies. Québec n’est pas qu’un souvenir, elle est également une projection. Diverses communautés, inconnues pour nombre d’habitants, entrainent la ville au grès de leurs expérimentations sur des chemins d’avenir

Avec pour leitmotiv, le bien de tous

  • Je pourrais parler des collectifs citoyens qui oeuvrent à l’ouverture des données de la ville ou du gouvernement pour une plus grande transparence numérique
  • Je pourrais évoquer les passionnés de ZAP qui implantent des bornes WIFI gratuites afin de réduire la fracture numérique
  • Je pourrais citer les groupes inspirés par ces courants de pensée avant-gardistes inhérents à la création numérique. 
  • Je pourrais aborder les fonctionnaires digitaux regroupés sous la même bannière numérique.  
  • Je pourrais souligner les efforts de Québec Numérique qui désire un lieu unique afin de démocratiser auprès du grand public et des entreprises les technologies numériques.
  • Je pourrais identifier certaines individualités, ces personnes qui luttent tous les jours pour faire bouger les choses, qu’ils agissent dans l’ombre ou dans la lumière numérique. 

Je pourrais, je pourrais … 

Présenter est une chose, mais ce serait fermer une parenthèse, comme si tout ceci n’était qu’un accident, que la ville était condamnée à demeurer immuable, prisonnière d’une glorieuse époque où les combats se faisaient sur les champs de bataille là où ils ne sont plus qu’une simple rhétorique. Il faut suivre l’évolution des communautés pour comprendre celle de Québec, ne pas se contenter d’un instant présent. 

Car ces communautés évoluent, mutent, se rapprochent, se transforment et par voie de fait, transcendent la ville pour l’extirper de sa catalepsie. Ceci n’est qu’une introduction, l’histoire s’écrit … en encre numérique.

À lire ensuite:

Google nous fait cadeau de Hummingbird pour ses 15 ans