Contact

Québec

2095, rue Frank-Carrel, bur. 214
Québec (Québec)
G1N 4L8

Téléphone 418 353-1808
Télécopieur 418 907-8445

Localisez-nous via Google Maps

Belgique

Avenue Athéna 1
B 1348 Louvain-la-Neuve
Belgique

Téléphone +32 (0)10 45 85 14

Localisez-nous via Google Maps

France

110 Rue Réaumur,
75002 Paris, 
France

Téléphone +33 1 85 76 30 90

Localisez-nous via Google Maps

  • Ce champ n'est utilisé qu'à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Payer pour être vu ? Les highlights de Facebook se répandent

En mars, Facebook testait en Nouvelle-Zélande une fonctionnalité appelée highlight qui permettait à ses utilisateurs (et non les marques, entendons-nous) de payer pour avoir leurs publications mises en avant. Les internautes avaient alors vivement protesté, rappelant le principe de gratuité qui avait toujours été le leitmotiv de Mark Zuckerberg.

A l’époque, Facebook annonçait qu’il ne s’agissait que de tests afin d’apprécier la valeur et la pertinence d’un tel outil. Quelques mois plus tard, les highlights se répandent, de nombreux internautes de par le monde témoignant l’accessibilité à cette fonction (au moins en Amérique du Nord et en Europe).

HighLight

D’après The Next Web, Facebook vient d’annoncer :

« Nous élargissons un test qui a débuté en mai dernier qui permet aux gens de payer pour promouvoir leur mise à jour pour que d’autres amis puissent la voir dans leur fil de nouvelles. Nous testons constamment de nouvelles fonctionnalités sur le site. Ce test sert particulièrement à évaluer l’intérêt des gens dans cette méthode de partager avec leurs amis. »

Le prix de base, qui était évoqué alors à deux dollars, semble également avoir été revu à la hausse. Et vous, êtes-vous prêt à payer pour que vos amis voient ce que vous dites ?

À lire ensuite:

Nouveau design pour les profils Twitter