Contact

Québec

2095, rue Frank-Carrel, bur. 214
Québec (Québec)
G1N 4L8

Téléphone 418 353-1808
Télécopieur 418 907-8445

Localisez-nous via Google Maps

Belgique

Avenue Athéna 1
B 1348 Louvain-la-Neuve
Belgique

Téléphone +32 (0)10 45 85 14

Localisez-nous via Google Maps

France

110 Rue Réaumur,
75002 Paris, 
France

Téléphone +33 1 85 76 30 90

Localisez-nous via Google Maps

  • Ce champ n'est utilisé qu'à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Êtes-vous une momie du SEO ?

Aujourd’hui, nous vous proposons un billet qui reprend les anciennes façons de faire en référencement par rapport à celles du nouveau SEO et qui vous permettra de savoir si vous êtes face à une momie du SEO ! ;-) 

Ainsi, on distinguent 4 grands axes où les façons de faire et les objectifs ont évolués. 

On-site :

–       Par le passé, on essayait juste d’améliorer le positionnement d’un site et d’amener plus de trafic.  Maintenant, c’est la visibilité de la marque qui prime ainsi que l’engagement de l’utilisateur. Le positionnement est devenu une donnée à prendre en considération ainsi qu’une récompense pour les efforts mis en place, mais pas un but en soi. 

–       Avant, on ne pensait qu’en terme de trafic organique en provenance moteur de recherche. Maintenant, l’heure est plutôt à la multiplication des sources de trafic (sites, réseaux sociaux etc.)

–       S’il y a quelques années les connaissances techniques primaient, aujourd’hui, ce sont les connaissances en marketing qui sont importantes et les connaissances en matière d’analyse d’audience.

momie du SEO  

Image : toutlecine.com

Contenu : 

–       On écrivait afin d’obtenir des pages vues et des clics, maintenant, on pense le contenu pour effectuer des conversions et in fine, des revenus.

–       On optimisait ces contenus pour plaire aux moteurs de recherche alors que maintenant c’est l’internaute qui est le centre de toutes nos attentions.

–       On utilisait des textes d’ancres exacts (qu’on répétait tant qu’on le pouvait). Aujourd’hui, on les varie en employant des synonymes ainsi que des variations.  

–       On essayait seulement d’obtenir un bon positionnement dans les moteurs de recherche, maintenant, on essaie de se faire une place dans la blogosphère ainsi que les réseaux sociaux.

–       Par le passé, rien n’était personnalisé, les créateurs de contenus étaient des anonymes, aujourd’hui, ils représentent leur marque ou entreprise à la manière d’ambassadeurs. 

–       On ne prêtait attention qu’aux chiffres, aujourd’hui, on accorde de l’importance aux demandes des utilisateurs.

Off-site : 

–       Le référencement naturel off-site se basait essentiellement sur le linkbuilding, plus on avait de liens mieux c’était. Maintenant, on essaie de mériter des liens en produisant du contenu de qualité qui est naturellement diffusé.

–       Alors que dans le temps, il était important d’avoir beaucoup de liens, aujourd’hui, il est important de créer une vraie relation avec ses utilisateurs.

–       Les résultats étaient dus à des optimisations techniques, aujourd’hui, c’est la création de contenu qui prévaut. 

–       Les efforts apportaient des résultats à court terme. Maintenant, on essaie d’obtenir des résultats à plus long terme en anticipant les mises à jour. 

Les médias sociaux :

–       On misait tout sur les mots-clés, aujourd’hui, on utilise les #hashtags .

–       Les médias sociaux servaient uniquement à diffuser de l’information, maintenant, on essaie de les utiliser comme un canal de communication. 

–       On soumettait les articles dans des annuaires ou des sites de communiqués de presse, aujourd’hui, on espère qu’ils vont se diffuser d’eux-mêmes grâce à leur qualité.

–       On commentait uniquement des blogues et des forums pour recevoir des liens en retour, aujourd’hui, on essaie de partager une expérience, de faire partie d’une communauté, etc.

Et vous, êtes vous une momie du référencement ? ;-) 

À lire ensuite:

Campagne Adwords : optimisez vos landing pages