Contact

Québec

2095, rue Frank-Carrel, bur. 214
Québec (Québec)
G1N 4L8

Téléphone 418 353-1808
Télécopieur 418 907-8445

Localisez-nous via Google Maps

Belgique

Avenue Athéna 1
B 1348 Louvain-la-Neuve
Belgique

Téléphone +32 (0)10 45 85 14

Localisez-nous via Google Maps

France

110 Rue Réaumur,
75002 Paris, 
France

Téléphone +33 1 85 76 30 90

Localisez-nous via Google Maps

  • Ce champ n'est utilisé qu'à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Médias Sociaux : trop de publicités ou trop de mauvaises publicités ?

Dans les années 70, un américain était en moyen exposé à 500 publicités par jours, là où aujourd’hui, avec l’avènement du Web, il est confronté à plus de 5000. Une vraie pollution, certes, mais les études récentes montrent que ce n’est pas tant cette avalanche de promotions que les mauvaises pratiques qui lui provoque une indigestion. Le consommateur peut aujourd’hui s’exprimer, décider de subir ou non le joug du mercantilisme (AdBlock Plus par exemple), se désabonner de canaux si les contenus ne le satisfont plus (news letter, fan page). Bref, il a plus de contrôle sur la réclame, aussi ce sont aux entreprises de satisfaire ses besoins. 

Néanmoins, si l’avènement des médias sociaux a permis de mieux appréhender les attentes des internautes, des cibles et prospects, trop d’organismes continuent à user de méthodes archaïques, et il n’est pas rare de voir ce que l’on nomme des fails apparaitre ça et là. Nous avions écrit il y a plusieurs temps sur ce grand fossé qui sépare la perception des entreprises et les attentes réelles des communautés, phénomène qui semble toujours perdurer malheureusement. Aussi est-il stratégique de créer et promouvoir des concepts auxquels les individus veulent vraiment être exposés. Ces canaux étant basés avant tout sur les interactions, il est d’ailleurs souvent conseillé d’orienter ses actions de communication afin de les rendre utiles, divertissantes, engageantes, initiatiques … et non d’imposer des rabais à outrance. Pensez aux attentes avant de définir vos objectifs !   

Une citation d’Amber Naslund va dans ce sens, et décrit très bien les nouvelles logiques inhérentes aux médias sociaux : 

Les individus et leurs voix – le coeur et l’âme de toute chose sociale – ne peuvent être achetés ou contrôlés ou prédits. Ils ne l’ont jamais été. Ils doivent se gagner.

Il ne s’agit donc pas uniquement de tactique, de stratégie, mais avant tout de culture. Une culture qui doit être intégrée aux plus hauts niveaux de votre entreprise afin d’être efficient dans vos efforts, de pouvoir répondre avec pertinence dans le temps et l’espace à des problématiques données selon des logiques contextuelles. 

Finalement, il n’y a pas trop de publicités, il y a simplement trop de publicités qui ne répondent pas à des attentes et peuvent créer un sentiment d’agression, une baisse de confiance …

À vous de jouer ! 

The Pop Culture Guide to Social Media Marketing by David Mink from Search Marketing Expo – SMX

À lire ensuite:

La baleine de Twitter est officiellement morte