Contact

Québec

2095, rue Frank-Carrel, bur. 214
Québec (Québec)
G1N 4L8

Téléphone 418 353-1808
Télécopieur 418 907-8445

Localisez-nous via Google Maps

Belgique

Avenue Athéna 1
B 1348 Louvain-la-Neuve
Belgique

Téléphone +32 (0)10 45 85 14

Localisez-nous via Google Maps

France

110 Rue Réaumur,
75002 Paris, 
France

Téléphone +33 1 85 76 30 90

Localisez-nous via Google Maps

  • Ce champ n'est utilisé qu'à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Médias Sociaux, la nécessité de penser sa présence sur le long terme

Dans nos métiers, il est fréquent qu’un client nous demande de lancer de brèves opérations via les médias sociaux. À la question « comment voyez vous les choses », les réponses apparaissent presque toujours naturelles, spontanées :

  • Client : Ouvrez une page Facebook, ou Twitter. Ca marche bien ça non ? 
  • Conseiller : Si nous ouvrons une page, vous savez qu’il n’y aura personne pour entendre votre discours, vous avez une base de données mailing non, cela pourrait … ?
  • Client : Je sais, faites des concours !  

Faites des concours, diantre. La solution à toute problématique de recrutement, trop souvent déconnectée du métier même de l’entreprise. Je vends du poulet, je fais gagner un iPhone. Cherchez l’erreur, essayez de deviner comment seront perçues vos prochaines publications. Prochaines, une projection dans le futur. Cette autre question essentielle, voire existentielle, qui elle, curieusement, ne provoque aucune réponse laconique. 

  • Conseiller : Et ensuite ?

Et ensuite … heu. 

Les médias sociaux sont des plateformes dont les logiques communicationnelles s’inscrivent dans la durée, car elles reposent sur des mécanismes d’interactions, d’échanges. Lancer une opération ne saurait se faire au travers d’un compte éphémère, voué à mourir pour renaître de ses cendres selon les aspirations et l’actualité de l’entreprise. Dans la vie courante, vous ne pouvez parler sporadiquement à une personne à seules fins de lui emprunter des objets, cette dernière coupant définitivement les ponts, lassée d’un discours redondant dont elle ne connait que trop bien la finalité.  

Nous sortons un produit, vite, ouvrez-moi un compte Twitter que tout le monde le sache.

Il est fréquent que des événements poussent des entreprises à se lancer sur les médias sociaux, mais si aucune réflexion n’accompagne ce premier pas, alors l’issue funeste est courue d’avance. Inéluctable. Prophétique. Si vous souhaitez annoncer un nouveau produit ou un nouveau service sur les médias sociaux, et que vous n’êtes pas encore sur ces plateformes, les comptes que vous allez ouvrir devront être pensés en lien avec votre produit, dans une logique qui s’inscrit dans le temps et dans l’espace.  Agir avec célérité au motif que communiquer sur Facebook ou Twitter est une tendance incontournable n’a pas de sens, car ce n’est pas adapté à ces nouveaux canaux de communication. Les logiques traditionnelles, qui faisaient l’apologie de la page dans un journal papier ou d’un spot télévisuel à heure de grande écoute, ne sauraient être prises pour modèle dans un univers où le consommateur pense, interagit, se fédère, chercher à créer une relation unique avec la marque.  

Il faut une vision qui dépasse l’instant, qui transcende le présent en un avenir proche

À lire ensuite:

LinkedIn : les emplois sponsorisés arrivent dans le news feed !