Contact

Québec

2095, rue Frank-Carrel, bur. 214
Québec (Québec)
G1N 4L8

Téléphone 418 353-1808
Télécopieur 418 907-8445

Localisez-nous via Google Maps

Belgique

Avenue Athéna 1
B 1348 Louvain-la-Neuve
Belgique

Téléphone +32 (0)10 45 85 14

Localisez-nous via Google Maps

France

110 Rue Réaumur,
75002 Paris, 
France

Téléphone +33 1 85 76 30 90

Localisez-nous via Google Maps

  • Ce champ n'est utilisé qu'à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Médias sociaux : la (presque) transparence par McDonald's

Une initiative intéressante de McDonald’s qui a décidé d’expliquer à ses consommateurs comment se déroulait la conception des affiches publicitaires pour ses burgers. En effet, qui n’a jamais comparé ce que l’on venait de lui servir, généralement plat et peu ragoutant, avec ce qui est affiché dans le fast-food ?

Si le consommateur sait pertinemment que ce qu’il va manger n’a rien à voir avec ce qui l’a aguiché, il est rare qu’une marque reconnaisse qu’elle transcende l’image de ses produits, qui plus est qu’elle en montre le décor.

Les médias sociaux permettent de pousser la notion de « transparence totale » à certains niveaux, que ce soit dans la conception ou le choix des ingrédients utilisés (traçabilité, appel à des producteurs locaux). Jusqu’ici, cela avait pour incidence de rassurer le consommateur en lui donnant les informations nécessaires pour apprécier ce qu’il allait consommer. Ce dernier peut ainsi à son tour en discuter avec ses propres cercles, participant de ce fait à améliorer l’image de la marque.

En utilisant les médias sociaux pour faire comprendre les processus de production des affiches publicitaires, McDonald’s joue là un joli coup. Les consommateurs savent très bien que les burgers sont magnifiés, la marque ne prend donc aucun risque réel. En jouant sur la transparence, elle affiche plutôt un mélange de sympathie et de curiosité. La vidéo, sous forme de documentaire, a ainsi été vue plus de 5 millions de fois, ce qui prouve l’intérêt du consommateur pour ce type d’informations. Juste un bémol, il est impossible de poster des commentaires sous la vidéo… comme quoi la transparence n’a pas été adoptée jusqu’au bout !
 

À lire ensuite:

A vos briques ! Lego Land virtuel en Australie avec Google