Contact

Québec

2095, rue Frank-Carrel, bur. 214
Québec (Québec)
G1N 4L8

Téléphone 418 353-1808
Télécopieur 418 907-8445

Localisez-nous via Google Maps

Belgique

Avenue Athéna 1
B 1348 Louvain-la-Neuve
Belgique

Téléphone +32 (0)10 45 85 14

Localisez-nous via Google Maps

France

110 Rue Réaumur,
75002 Paris, 
France

Téléphone +33 1 85 76 30 90

Localisez-nous via Google Maps

  • Ce champ n'est utilisé qu'à des fins de validation et devrait rester inchangé.

LinkedIn met à jour sa politique de confidentialité en vue des publications sponsorisées

LinkedIn vient d’annoncer une mise à jour de sa politique de confidentialité, tant sur le fond que sur la forme. Parmi les nouveautés, le réseau social s’est engagé à clarifier et rendre plus simple ses documents afin que les membres puissent facilement les lire et les comprendre. Ils sont classés en trois grandes familles

  • Les informations collectées
  • L’utilisation et le partage des informations personnelles
  • Les options et obligations des utilisateurs

LinkedIn

Autre nouveauté, LinkedIn a déployé un site dédié à cette politique de confidentialité qui à terme devrait devenir un portail vous permettant d’accéder à toutes vos données personnelles. C’est une bonne nouvelle dans la mesure où évidemment, il y a une stratégie derrière tout ça. 

LinkedIn

En effet, pourquoi une nouvelle politique de confidentialité ? C’est simple, LinkedIn va introduire des contenus commandités directement dans le flux d’actualité LinkedIn. Ils devraient permettre « aux partenaires publicitaires de LinkedIn la possibilité de publier un contenu désigné comme tel que nos membres pourront aimer, commenter et partager ». Cette fonctionnalité était déjà en phase de test, mais semble avoir offert des résultats prometteurs. 

Personnellement, je trouve la démarche vraiment pertinente. Plutôt que de mettre à jour sans prévenir ses utilisateurs sa politique de confidentialité, LinkedIn a joué la carte de la transparence, et semble à terme laisser une certaine liberté aux utilisateurs sur les données personnelles qui pourront être collectées par ses partenaires. Bon, évidemment, même si les documents sont denses, il n’en demeure pas moins que la hiérarchisation des différentes parties en trois grandes familles va améliorer la lecture et témoigne d’une volonté de LinkedIn de respecter ses utilisateurs, contrairement à Facebook. Affaire à suivre ! 

 

À lire ensuite:

Facebook : respectez-vous la règle des 20 % de texte sur vos couvertures ?