Contact

Québec

2095, rue Frank-Carrel, bur. 214
Québec (Québec)
G1N 4L8

Téléphone 418 353-1808
Télécopieur 418 907-8445

Localisez-nous via Google Maps

Belgique

Avenue Athéna 1
B 1348 Louvain-la-Neuve
Belgique

Téléphone +32 (0)10 45 85 14

Localisez-nous via Google Maps

France

110 Rue Réaumur,
75002 Paris, 
France

Téléphone +33 1 85 76 30 90

Localisez-nous via Google Maps

  • Ce champ n'est utilisé qu'à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Les oeillères 2.0

Les médias sociaux ont envahi notre quotidien, à tel point que nombre d’entreprises ne se focalisent plus que dessus. Il faut être sur Facebook, il faut être sur Twitter. Pour quoi faire ? Mystère. Je veux y être, tout le monde y est. Un leitmotiv implacable qui balaye toute logique, l’effet de foule, la tendance. Les oeillères 2.0.

Et vous avez des contenus à partager ? Non, mais ce n’est pas grave, je trouverai deux minutes le mois prochain, l’important c’est que mes clients me trouvent facilement. Ah oui, et j’ai pris des photos de minouche, mon chat angora agoraphobe. 

Les sites Web ?  … Ça ne sert plus à rien mon petit monsieur. À quoi bon investir dans un site responsive à l’heure de la mobilité, quand un vieux Joomla 1.0 est amplement suffisant. Bon d’accord, de temps à autre, la page d’accueil change pour afficher un soutien aux Palestiniens, ou des caractères cyrilliques, mais c’est exotique. Tant qu’il y a des images et un texte, ça fait la job non ?  

Les courriels ? … Mais plus personne ne lit ses courriels, c’est bien connu, il y a des centaines d’études dessus, et certaines universités ont fermé les boites mails de leurs étudiants. Les internautes s’informent directement sur Twitter, ou magasinent sur Pinterest. Au pire, ils utilisent le tchat, mais je suis persuadé que personne ne lira mes infolettres. Oui, bien sûr que j’utilise encore mon Hotmail, j’adore recevoir des offres promotionnelles … pourquoi ? 

Les forums ? … Ah ça existe encore ce genre de truc. C’est tellement 1.0, je ne vois pas pourquoi je prendrais la peine de réaliser une veille dessus, je suis persuadé que je vais tomber sur des messages datant d’une dizaine d’années. Non non, faites-moi une veille sur LinkedIn. Je vends des peluches d’oursons, je suis persuadé que certains doivent en parler … en bien évidemment.  

Les blogues ? … J’ai passé l’âge d’écrire sur mes romances d’été. Je veux des clients, pas des adolescentes fan de Justin Bieber. . En plus, personne ne lit les blogues, je le sais, je lis pas mal de blogues sur le sujet. 

Les moteurs de recherche ? … Ça ne sert à rien d’être référencé dessus, c’est vraiment une perte de temps et d’argent. Je veux apparaitre en première position sur le moteur de recherche de Facebook, il y a un milliard d’utilisateurs, je veux qu’ils me trouvent, alors hop hop hip hop, faites votre travail. Comment je vous ai trouvé ? Mais par Google évidemment.  

Ces conversations ne sont pas forcément imaginaires. Etonnant ? Non. 

Oeillères 2.0 en vue ! Les médias sociaux ne sont pas l’élément salvateur qui va permettre à toute entreprise de réussir sur la toile, ils ne sont qu’une composante du Web en général. Les entreprises doivent prendre en considération l’ensemble des technologies (forums, médias sociaux, bulletin …) et logiques (SEO, SMO) existantes, apprécier leur pertinence par rapport à leurs objectifs et leurs cibles, créer des corrélations entre cet ensemble afin de le rendre cohérent (un message) sil elles veulent communiquer de manière efficiente. N’oubliez jamais que c’est dans les vieux pots qu’on fait la meilleure soupe.  

Presentation Printemps des Réseaux Sociaux from Chalifour

 

À lire ensuite:

Facebook vs les autres médias sociaux, la concurrence égratigne l'hégémonie