Contact

Québec

2095, rue Frank-Carrel, bur. 214
Québec (Québec)
G1N 4L8

Téléphone 418 353-1808
Télécopieur 418 907-8445

Localisez-nous via Google Maps

Belgique

Avenue Athéna 1
B 1348 Louvain-la-Neuve
Belgique

Téléphone +32 (0)10 45 85 14

Localisez-nous via Google Maps

France

110 Rue Réaumur,
75002 Paris, 
France

Téléphone +33 1 85 76 30 90

Localisez-nous via Google Maps

  • Ce champ n'est utilisé qu'à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Les médias sociaux génèrent 16,9 milliards de dollars, 8,8 milliards par la publicité

TheNextWeb vient de relayer une étude intéressante produite par Gartner quant à la monétisation des médias sociaux. D’après le rapport, « l’effet Facebook a dépassé la communication et change la façon dont l’argent est fait sur le Web, avec 16,9 milliards de dollars générés à partir des sites sociaux cette année ».

Gartner reconnaît que la saturation relative observée sur de nombreux marchés signifie que le nombre de nouveaux utilisateurs se poursuivra à un « rythme modéré. » Cependant, le rapport témoigne d’une nette accélération de la monétisation des médias sociaux, avec la publicité pour principale source de revenus.

Ainsi, les analystes de Gartner prédisent que ces revenus publicitaires atteindront 8,8 milliards de dollars cette année. A cela s’ajoute le social gaming – qui a doublé son chiffre d’affaires entre 2010 et 2011 — susceptible de générer 6,2 milliards de dollars, et l’abonnement payant qui devrait atteindre 278 millions de dollars. Pour ce dernier cas, TNW rappelle que le rapport est sceptique quant à son potentiel de croissance à long terme.

Comme le souligne Neha Gupta, analyste senior à Gatner, « Bien que le nombre d’utilisateurs sur les médias sociaux est élevé (plus d’un milliard), et, dans certains cas de plus en plus matures dans leurs habitudes de consommation, le marché en est encore à ses débuts quant aux perspectives de chiffre d’affaires. »

Selon le rapport, les marketers vont allouer un pourcentage de plus en plus élevé de leur budget de publicité à des sites de réseautage social. Ceci est principalement motivé par le fait que ces sites fédèrent un grand nombre d’utilisateurs engagés qui y passe beaucoup de temps — ce qui augmente le potentiel du taux de clic (CTR).

« Les médias sociaux font  de plus en plus preuve d’innovation quant à leurs produits afin d’attirer les spécialistes du marketing », affirme Mme Gupta qui rajoute : « Les sites de réseautage social devraient déployer des technologies d’analyses des données des différents réseaux sociaux afin de permettre aux marketer d’obtenir une image plus précise des tendances en fonction des besoins et des préférences des consommateurs. »

Les analystes de Gartner ont également déclaré que les sites de médias sociaux vont continuer à incorporer des éléments liés aux jeux sur leurs plateformes, poussés par les opportunités de monétisation qu’ils présentent. Le rapport s’attend à ce que l’entrée dans l’arène des grands éditeurs de jeux sur consoles ait un impact favorable sur les recettes du social gaming car les consommateurs sont susceptibles d’être attirés par des titres de jeux familiers.

Selon Gartner, la croissance des utilisateurs qui paient pour des comptes de réseautage professionnel va continuer à croître. Cependant, pour le rapport, les sites sociaux devraient diminuer les frais d’abonnement et se réorienter vers d’autres sources de revenus, tels que la publicité. Ceci est corroboré par le fait que la plupart des sites professionnels (LinkedIn et Xing) qui facturent leurs services ont observé une baisse des recettes. Mis à part quelques exceptions, Gartner voit donc un succès limité dans ces modèles d’abonnement premium.

Enfin, la vente de biens virtuels (en dehors du jeu social) est le plus grand fournisseur de revenus dans la catégorie «autre». La tendance à vendre des services consultatifs, tels que les relations publiques et la gestion de la réputation pour les marques, est à la hausse et devrait se poursuivre. Les paiements sur les  médias sociaux vont également augmenter, offrant certaines possibilités de revenus (comme louer des films). De nouvelles opportunités de revenus pour les médias sociaux se trouvent également à la fois dans le mobile et dans les plates-formes intégrées, comme la télévision.

« De nouvelles opportunités de revenus vont arriver sur les médias sociaux, mais pas de nouveaux services qui seraient en mesure d’apporter d’importants revenus d’ici 2016 », a déclaré Mme Gupta. « Le plus grand impact de la croissance dans les médias sociaux concerne les annonceurs. Dans l’intervalle, cependant, les médias sociaux devraient également continuer à exploiter d’autres canaux de revenus comme la publicité mobile et le commerce social. »

À lire ensuite:

Pourriez-vous vivre sans votre précieux mobile?