Contact

Québec

2095, rue Frank-Carrel, bur. 214
Québec (Québec)
G1N 4L8

Téléphone 418 353-1808
Télécopieur 418 907-8445

Localisez-nous via Google Maps

Belgique

Avenue Athéna 1
B 1348 Louvain-la-Neuve
Belgique

Téléphone +32 (0)10 45 85 14

Localisez-nous via Google Maps

France

110 Rue Réaumur,
75002 Paris, 
France

Téléphone +33 1 85 76 30 90

Localisez-nous via Google Maps

  • Ce champ n'est utilisé qu'à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Le social commerce en hausse ?

Comme le souligne TechCrunch, le social commerce est à l’actualité, notamment avec l’annonce des « Gifts » de Facebook. Un rapport publié aujourd’hui par Eventbrite montre que le social commerce se développe également dans un autre sens. Pour cela, l’entreprise qui envoie des invitations et offre aux internautes un moyen d’acheter des billets pour des événements spécifiques a utilisé les données de son propre réseau.

Brian Solis

Eventbrite affirme que le « Dollar par partage », une mesure qui calcule le nombre d’achats résultant du partage, par un internaute, de détails ou de choses achetées ou désirées, a presque doublé au cours des deux dernières années. Dans l’ensemble, le DPP moyen a augmenté de 81%.

Dans ce cadre, TechcCrunch note certaines différences intéressantes entre les réseaux sociaux :

— Twitter est la plateforme qui a augmenté le plus, jusqu’à 330 %, même si le site qui gazouille est encore en deçà des moyennes DPP. Twitter est maintenant à 1,85 $ par partage, comparativement à seulement 0,43 $ il y a deux ans. Cela montre que Twitter est de plus en plus d’un endroit où les gens parlent de commerce.

— Facebook a augmenté d’un montant moindre, mais reste la principale plateforme de partage de social commerce. Son DPP est passé de 2,52 $ à 4,15 $, soit une hausse de 65 %.

— LinkedIn est le réseau qui a le moins bien réussi dans ce contexte. Son DPP est de 0,92 $ contre 0,90 $, soit une augmentation de seulement 2 %. Comme le souligne TechCrunch, c’est un signe que LinkedIn, malgré ses efforts, n’a toujours pas réussi à amener les internautes à l’utiliser autrement que pour établir un contact direct. Toutefois, il convient de souligner que dans certains pays où LinkedIn, ce DPP est très bon, comme en France où il est 12,56 $. Aux Pays-Bas et en Italie, il était de 3,33 $ et 3,21 $, respectivement.

L’autre domaine qui était considéré comme Eventbrite est les « visites par partage » :

— Twitter a conduit 33 VPP, le plus élevé des trois sites.

— Facebook, curieusement réalise 14 VPP, contre 11 en 2010.

— LinkedIn est de nouveau le plus bas : il a conduit à seulement 10 visites en moyenne pour chaque lien qui est partagé sur le réseau.

Pour TechCrunch, la nature de Twitter explique en partie son succès : la limite de 140 caractères signifie que vous devez cliquer afin d’obtenir plus d’informations. Facebook offrant la possibilité d’afficher un peu plus de détail, cela signifie un besoin moindre de cliquer sur le lien si vous êtes moins intéressé à participer à un événement. Quant à LinkedIn, il n’est tout simplement pas pensé aussi bien dans le cadre de ce type d’activité partage de l’information.

Eventbrite également comparé le social commerce sur une base « pays », et quelques détails intéressants sont apparus :

— Les Italiens partagent le plus, avec 14 % de tous les événements. Les Britanniques cliquent le plus sur les liens.

— Le Canada est le pays ayant le plus DPP, au-dessus de la moyenne sur Facebook (4,51 $) et sur Twitter (2,97 $). Les Canadiens, paraît-il, sont très enthousiastes quand il s’agit de social commerce : même LinkedIn est gagnant, avec 3,13 $ DPP.

À lire ensuite:

Votre mot de passe est-il réellement sécurisé ? [infographie]