Contact

Québec

2095, rue Frank-Carrel, bur. 214
Québec (Québec)
G1N 4L8

Téléphone 418 353-1808
Télécopieur 418 907-8445

Localisez-nous via Google Maps

Belgique

Avenue Athéna 1
B 1348 Louvain-la-Neuve
Belgique

Téléphone +32 (0)10 45 85 14

Localisez-nous via Google Maps

France

110 Rue Réaumur,
75002 Paris, 
France

Téléphone +33 1 85 76 30 90

Localisez-nous via Google Maps

  • Ce champ n'est utilisé qu'à des fins de validation et devrait rester inchangé.

La majorité des entreprises aveugles aux opportunités et menaces des médias sociaux ?

Les résultats de l’étude mondiale publiée le 17 mai par Satmetric sont loin d’être stupéfiants et confirment une tendance observée maintenant depuis de nombreuses années. Les entreprises vont sur les médias sociaux par «tendance» mais demeurent dans des logiques de communication traditionnelles, en ne faisant que diffuser un message sans prendre en considération les retours clients ou même en cherchant à analyser le poids de leurs actions. L’étude a porté sur des entreprises BtoB (business to business) et des entreprises BtoC (business to consumer). 

Quelques chiffres intéressants relevant de l’étude :

39 % des entreprises n’ont pas mis en place de tracking.  Comparativement, ce sont 50 % des entreprises BtoB qui n’ont pas de suivi, et 22 % des entreprises BtoC.

50 % des entreprises ignorent les consommateurs qui leur fournissent des retours expériences via les médias sociaux. Comparativement, ce sont 69 % des entreprises BtoB et 42 % des entreprises BtoC.

70 % des entreprises ne mesurent ou ne quantifient leurs actions. 56 % des entreprises qui le font ne comptent que les commentaires et les followers.

70 % des entreprises n’ont pas une stratégie sur les médias sociaux intégrée. 

Richard Owen, de chez Satmetrix, analyse ainsi les résultats : « Les entreprises reconnaissent la nécessité d’une stratégie sur les médias sociaux, mais bons nombre sont mises au défi de mettre en place une stratégie efficace, » et de poursuivre « Alors que 77 % des consommateurs s’expriment sur les produits, 67 % des entreprises n’ont aucun moyen de mesurer ce qui est dit, et moins de 1/20 ont une idée sur le sentiment exprimé. C’est à la fois une menace énorme et une formidable opportunité perdue. Non seulement les entreprises courent le risque de perdre des clients en ignorant leurs questions, mais elles laissent passer l’opportunité de mettre à profit les commentaires positifs faits sur le web social. »

Il est en effet important d’intégrer un véritable suivi sur les médias sociaux. Ouvrir des espaces, diffuser de l’information et ne pas prendre en considération des retours est une erreur souvent liée à une mauvaise appréhension des nouveaux mécanismes relationnels.

À lire ensuite:

Tout comprendre sur l'échec de l'entrée en bourse de Facebook