Contact

Québec

2095, rue Frank-Carrel, bur. 214
Québec (Québec)
G1N 4L8

Téléphone 418 353-1808
Télécopieur 418 907-8445

Localisez-nous via Google Maps

Belgique

Avenue Athéna 1
B 1348 Louvain-la-Neuve
Belgique

Téléphone +32 (0)10 45 85 14

Localisez-nous via Google Maps

France

110 Rue Réaumur,
75002 Paris, 
France

Téléphone +33 1 85 76 30 90

Localisez-nous via Google Maps

  • Ce champ n'est utilisé qu'à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Internet, le seul service essentiel!

Dernièrement, j’ai emménagé dans ma première propriété. Étant un geek branché, j’avais hâte de magasiner mes services de télécommunications. Les possibilités sont nombreuses, comme vous le savez… Toutes combinaisons entre Internet, télévision, téléphonie mobile et téléphonie de base sont possibles. Auparavant, j’étais abonné à la télé, à l’Internet et au cellulaire. Le tout me revenait à environ 110$ par mois, et ce, même si mon téléphone n’avait pas accès au 3G. Je me suis donc posé la question : de quels services ai-je vraiment besoin?

Télévision

J’adore la télévision! J’ai grandi en regardant les émissions pour enfants à Radio Canada le samedi matin. Au secondaire, j’ai appris l’anglais en écoutant Friends et Whose Line is it Anyway sur les chaînes américaines. Je me suis aussi tenu informé avec les RDI et LCN de ce monde. Mais plus maintenant! Je dois avouer, je regarde encore la télévision, mais pour le sport seulement : les olympiques, la coupe du monde de la FIFA et le hockey. Pour le reste, je regarde mes séries télé sur Internet et je m’informe de la même manière. Je ne vois pas pourquoi je payerais, au départ, environ 25$ pour obtenir les chaînes dites « de base » alors que je peux les capter avec une antenne numérique… en HD en plus! Pire que ça : pour chaque chaîne supplémentaire, je dois payer encore plus cher! Imaginez si vous deviez débourser des frais supplémentaires pour chaque site que vous visitez… C’est ridicule.
Pour moi, l’Internet peut complètement remplacer la télévision. Je me suis donc finalement acheté un Mac mini que je branche en HDMI sur mon téléviseur. Je regarde ce que je veux, quand je veux! Maintenant, ma télé, c’est le Web!

Internet résidentiel

Qui n’a pas Internet de nos jours? Même ma grand-mère est abonnée! Elle m’appelle par Skype, va voir la météo et découvre de nouvelles recettes grâce au Web. De nos jours, c’est essentiel d’être branché! Adieu les Pages Jaunes, coucou Google! Bye bye Encyclopédie de l’Univers, bonjour Wikipedia! Le Web, ça nous sauve du papier, de la place, du temps… Téléchargement de musique et de séries télé, location de films, achats et jeux en ligne… L’Internet est le seul service dont on ait vraiment besoin aujourd’hui! Un service essentiel, donc je m’abonne!

Internet mobile

J’aime comparer l’arrivée de l’Internet à celle du téléphone. Tellement que je vais oser pousser cette comparaison…
Nous abandonnons la téléphonie fixe parce que ce n’est pas pratique! Pourquoi nous limiter à recevoir nos appels quand nous sommes seulement à la maison? La téléphonie cellulaire règle le problème. Même plus besoin de téléphone fixe! Alors pourquoi se limiterait-on à avoir accès à Internet chez soi? L’Internet mobile devrait remplacer les abonnements au câble, non? Avec le 4G qui arrive, la vitesse de transfert sera (relativement) très bonne. Techniquement, il serait même envisageable d’abandonner l’Internet par câble et ne garder qu’un seul abonnement, celui du mobile.
Mais il y a un gros hic : le coût exorbitant! Si on prend Fido comme exemple, il en coûte 25$ plus taxes pour obtenir un maigre 500 Mo de données (pas de minutes ni de SMS). À ce prix là, il est impensable d’abandonner l’Internet résidentiel… Le vrai problème est que les prix au Canada sont trop élevés pour ce qui est du mobile. En France, par exemple, Free offre un forfait téléphone avec appels illimités partout dans le monde, SMS/MMS illimités et 3 Go de données à pleine vitesse (le reste à vitesse réduite) pour seulement 20 euros!! Il en coûterait facilement 100$ ici, sinon plus!

Perspectives

Selon plusieurs sources, d’ici 2014 le nombre de connexions via les appareils mobiles sera plus grand que le nombre de connexions traditionnelles. De plus, si on regarde ce qui se produit avec les téléphones fixes vs mobiles aujourd’hui, et que l’on projète cette tendance vers l’avenir, je crois que les abonnements à l’Internet résidentiel disparaîtront. Un jour, j’imagine, les vitesses de transferts mobiles seront équivalentes à celles du câble. À ce moment, nous pourrons éventuellement remplacer tous nos services par un seul. Imaginez : le téléphone peut être remplacé par une sorte de Skype ou de Facetime et les SMS par un service de messagerie comme iMessage. C’est un peu poussé, je l’admets, et ça ne risque pas d’arriver de si tôt. Mais graduellement, les gens vont abandonner le téléphone fixe, puis la télévision telle qu’on la connaît. La voie sera ouverte pour nous offrir ce dont on a vraiment besoin sur le format que l’on aime utiliser et espérons-le, à des coûts raisonnables.

Comme mentionné plus haut, je n’ai même pas d’abonnement au 3G. J’ai finalement opté pour l’Internet et le cellulaire seulement, parce que la possibilité logique de n’avoir que l’Internet mobile est trop dispendieuse. Peut-être un jour… Mais j’espère que ma réflexion vous fera reconsidérer votre abonnement couteux à la télévision. Dites-vous que des alternatives voient le jour petit à petit. On n’a qu’à penser à Tou.tv qui est une petite merveille pour regarder du contenu de qualité légalement, en haute définition et à n’importe quel moment de la journée! Demandez-vous à quel point vous avez besoin de votre abonnement télévisuel archaïque et si le Web ne pourrait pas tout simplement remplacer ce 500 $ par année que vous payez pour une quarantaine de chaînes que vous ne regardez jamais.

Moi, j’ai fait mon choix. Maintenant, j’aimerais avoir votre avis! Quels services utilisez-vous et pourquoi? Pensez-vous que les prix dans les autres pays finiront par mettre assez de pression sur les compagnies canadiennes pour qu’elles adaptent leurs coûts? Laissez un commentaire!

À lire ensuite:

L'histoire de Google