Contact

Québec

2095, rue Frank-Carrel, bur. 214
Québec (Québec)
G1N 4L8

Téléphone 418 353-1808
Télécopieur 418 907-8445

Localisez-nous via Google Maps

Belgique

Avenue Athéna 1
B 1348 Louvain-la-Neuve
Belgique

Téléphone +32 (0)10 45 85 14

Localisez-nous via Google Maps

France

110 Rue Réaumur,
75002 Paris, 
France

Téléphone +33 1 85 76 30 90

Localisez-nous via Google Maps

  • Ce champ n'est utilisé qu'à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Faut-il acheter le nom de ses concurrents sur Adwords ?

Google autorise cette pratique, mais est-ce une raison suffisante pour l’utiliser ?

À noter que pouvez l’utiliser comme mot-clé déclencheur d’annonces, mais, vous ne pouvez pas, en revanche, l’utiliser dans l’annonce en tant que telle.

Attention, bien que Google autorise cette pratique, cela ne vous met pas à l’abri d’une poursuite judiciaire pour autant. Même si la jurisprudence de plusieurs pays abonde dans le sens de Google.

La question est avant tout éthique.

Si dans certaines situations cela peut-être envisagé : vous savez qu’il existe une confusion entre vous et votre concurrent (dans le cas d’attractions par exemple), vos noms se ressemblent, dans certains domaines extrêmement concurrentiels (assurances, etc.), c’est, généralement,  à proscrire.

Si vous décidez tout de même de le faire, mettez au moins votre nom dans le titre de votre annonce afin de ne pas duper les internautes.

adwords

Est-ce vraiment payant ?

En fait, non car si un internaute fait une recherche spécifique sur le nom de l’un de vos concurrents c’est parce qu’il cherche justement de l’information sur ce dit concurrent.

Autrement dit, vous risquez simplement de perdre de l’argent (l’internaute cliquera sur votre site web, mais le quittera directement ce qui augmentera votre taux de rebond et diminuera la qualité de votre campagne Adwords et  vous fera payer plus cher vos clics). Sans oublier que l’internaute qui cliquera sur votre annonce pensant arriver sur le site de votre concurrent se sentira dupé et votre image en pâtira.

Bref, c’est loin d’être une stratégie brillante et, à quelques rares exceptions près, on peut douter de l’efficacité d’une telle démarche.   

Faut-il contre-attaquer ?

Premièrement, soyez certain que votre concurrent a bien acheté votre nom comme mot-clé.

Exemple : Si votre agence s’appelle « Souris Marketing » et que vous constatez qu’une annonce de votre concurrent sort lorsque vous tapez « Souris Marketing » il a peut-être simplement acheté (très cher) le mot-clé « Marketing ». Évidemment si vous vous appelez « Chalifour », c’est plus facile à vérifier ;-)

Il existe plusieurs façons de répliquer. Premièrement, vous pouvez « sécuriser » votre nom en achetant votre propre nom dans Google Adwords. Cela fera augmenter le cout par clic de votre nom mais vous sortirez assurément plus facilement sur ce mot-clé puisque c’est votre nom.

Cependant, ce sont des couts supplémentaires et en principe, vous apparaissez déjà en référencement naturel.

Vous pouvez également décider d’acheter le mot-clé de votre ou vos concurrents, mais cela risque de ne pas être bénéfique pour votre image ni pour votre campagne Adwords. 

À noter que nous abordions déjà ce sujet il y a quelques années.

Tags:

À lire ensuite:

Livre Blanc : Les 25 mythes du SEO