Contact

Québec

2095, rue Frank-Carrel, bur. 214
Québec (Québec)
G1N 4L8

Téléphone 418 353-1808
Télécopieur 418 907-8445

Localisez-nous via Google Maps

Belgique

Avenue Athéna 1
B 1348 Louvain-la-Neuve
Belgique

Téléphone +32 (0)10 45 85 14

Localisez-nous via Google Maps

France

110 Rue Réaumur,
75002 Paris, 
France

Téléphone +33 1 85 76 30 90

Localisez-nous via Google Maps

  • Ce champ n'est utilisé qu'à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Facebook de moins en moins satisfaisant, Google+ au top

Une étude sur la satisfaction client réalisée par American Customer Satisfaction Index today, en partenariat avec la firme d’analyse ForeSee, met en évidence que les internautes sont de moins en moins satisfaits de Facebook, alors que Google+ est au sommet.

etude

Comme l’évoque Cnet, le rapport explique que pour ses utilisateurs, Google + tire son épingle du jeu, car il n’y a pas de publicité traditionnelle, qu’il met davantage l’accent sur la vie privée, et qu’il offre une meilleure expérience mobile. Les plaintes des utilisateurs de Facebook portent sur les annonces et leurs préoccupations liées à la vie privée, et nombreuses sont celles liées aux modifications apportées à l’interface, la plus récente étant l’introduction de Timeline. En même temps, chaque nouveauté sur Facebook est la cible de critiques acerbes et cela depuis de nombreuses années, ce qui ne l’empêche pas de continuer à grossir.

Selon Larry Freed, président et directeur général de ForeSee, « Facebook et Google + sont en concurrence sur deux fronts essentiels: l’expérience client et la pénétration du marché. Google + remporte haut la main le premier, et Facebook le second, pour l’instant ».

Cnet a questionné Facebook sur ce rapport, ce à quoi un porte-parole a déclaré :

« Nous nous soucions profondément de l’expérience que les gens ont sur Facebook et c’est pourquoi nous sommes concentrés sur le renforcement et l’amélioration des produits que nous offrons. Donner aux utilisateurs les moyens d’interagir avec les gens quand ils veulent, où ils veulent et comment ils veulent, c’est la façon la plus significative pour nous de rendre notre relation avec eux encore plus forte. »

Avec la nécessité de devoir monétiser à tout prix ses services suite à son introduction en bourse, il apparaît comme évident que Facebook va devoir sacrifier encore un peu plus l’expérience utilisateur. Lorsque l’on s’attarde sur les préoccupations des utilisateurs, cela ne fait, pour moi, aucun doute. La publicité va être de plus en plus intrusive (directement dans le flux d’actualité), ciblée et personnalisée, et la notion de vie privée va certainement de plus en plus voler en éclat, comme cela commence à être le cas dans les groupes où il est possible d’identifier les personnes ayant lu un contenu partagé.

Dans l’ensemble, nous pouvons également remarquer que le reste des médias sociaux (LinkedIn, Pinterest et Twitter), s’ils sont supérieurs à Facebook, ont un taux de satisfaction client qui n’est pas transcendant. Des efforts restent à faire, même si évidemment on ne peut pas plaire à tout le monde.

Parmi les autres chiffres du rapport, on retrouve également des statistiques quant aux moteurs de recherche. Alors que Google reste au sommet de la liste des moteurs de recherche avec un score de 82, Bing et Ask.com ne sont pas loin derrière avec des scores de 81 et 80.

« Google est à la recherche ce qu’est l’iPad aux marchés des tablettes. Son nom est synonyme de cette catégorie, et il domine encore 65 pour cent des recherches aux États-Unis »

Google+ permettra-t-il à Google d’asseoir un peu plus son hégémonie sur le Web ? À suivre donc !
 

À lire ensuite:

Transparence maladroite sur Twitter = une crise ? Le cas Starbucks