Contact

Québec

2095, rue Frank-Carrel, bur. 214
Québec (Québec)
G1N 4L8

Téléphone 418 353-1808
Télécopieur 418 907-8445

Localisez-nous via Google Maps

Belgique

Avenue Athéna 1
B 1348 Louvain-la-Neuve
Belgique

Téléphone +32 (0)10 45 85 14

Localisez-nous via Google Maps

France

110 Rue Réaumur,
75002 Paris, 
France

Téléphone +33 1 85 76 30 90

Localisez-nous via Google Maps

  • Ce champ n'est utilisé qu'à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Êtes-vous antisocial sur Facebook ?

Communiquer sur les médias sociaux, c’est avant tout créer des échanges avec des consommateurs, des prospects … Sur Facebook, il n’est pas rare, voire plutôt fréquent, d’observer des pages d’entreprises avec des milliers de membres, mais aux interactions inexistantes : pas de mention « j’aime », pas de commentaire, pas de partage … Il y a pourtant diffusion de contenu, mais c’est un peu l’équivalent de crier dans le vide, il n’interesse personne ou il est mal présenté. 

Comme l’explique Brian Solis dans une interview, donnée à eMarketer :

« Même les marques les plus actives aujourd’hui dans les médias sociaux sont en fait très antisociales. Antisociale est tout ce qui va à l’encontre des normes de la société. Facebook est une société mondiale qui a une culture et des normes, et vous allez à l’encontre de la norme de cette société si vous ne participez pas à la conversation. »

Nous pourrions même pousser cette pensée dans les « groupes », qui ont également des normes et des valeurs qui leur sont propres. L’entreprise doit comprendre qu’elle va devoir s’adapter à sa communauté si elle veut communiquer de manière efficience, et qu’elle ne doit pas imposer un discours mercantile dénué de toute approche sociologique.  

Observez les comportements, n’hésitez pas à « tester » des contenus pour voir s’ils suscitent des interactions, faites une veille sur ce que font vos concurrents ou d’autres acteurs de votre domaine… Tant d’actions qui n’ont pour objectif que de modeler une ligne éditoriale adaptée à une communauté observée. Il faut donc appréhender un terrain et comprendre le fonctionnement d’un ou des groupes afin d’utiliser des codes et des valeurs spécifiques. Cela doit se faire avant et pendant l’application de vos actions de communication.  

Comme le dit souvent Brian Solis dans ses écrits, les médias sociaux sont avant toute chose une science sociale qu’une technologie. À vos marques, prêtes ? Observez !

À lire ensuite:

Nexus 7 de Google, un concurrent sérieux au Kindle Fire