Contact

Québec

2095, rue Frank-Carrel, bur. 214
Québec (Québec)
G1N 4L8

Téléphone 418 353-1808
Télécopieur 418 907-8445

Localisez-nous via Google Maps

Belgique

Avenue Athéna 1
B 1348 Louvain-la-Neuve
Belgique

Téléphone +32 (0)10 45 85 14

Localisez-nous via Google Maps

France

110 Rue Réaumur,
75002 Paris, 
France

Téléphone +33 1 85 76 30 90

Localisez-nous via Google Maps

  • Ce champ n'est utilisé qu'à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Le début de la fin pour Google + ?

Il n’y a pas si longtemps, Google mettait fin au Google Authorship et, il y a encore moins longtemps, il a décidé de ne plus rendre obligatoire l’inscription à Google + lors de la création d’un compte Gmail ou Google Doc.

Évidemment, cette décision risque d’affaiblir le réseau social de Google en le privant de nombreuses inscriptions, mais, faut-il y voir un signe de désengagement de la part de Google envers son réseau social ?  Si beaucoup ont déjà leur idée sur le sujet, je pense, pour ma part, que c’est une question à laquelle il est encore trop tôt pour répondre. En effet, Google pourrait décider de maintenir son réseau social durant de nombreuses années encore comme il pourrait décider de le fermer du jour au lendemain. 

Fin de Google +

Les « pour »

Supprimer le fait d’obliger les gens à s’inscrire à Google + lors de leur inscription à Gmail n’est pas une chose folle. En effet, même si Google + récoltait beaucoup d’adhésions grâce à ce système, il s’agissait d’inscriptions fictives et de nombreux comptes Google + restaient inactifs. Certes, le nombre d’inscriptions était impressionnant, mais un spécialiste de l’analyse d’audience, tel que Google, n’est pas sans savoir qu’il ne sert à rien de gonfler des chiffres lorsque ceux-ci ne correspondent pas à la réalité.

Un compte Google Plus est toujours nécessaire pour créer une chaine Youtube ou même pour commenter des vidéos Youtube.

Google publie utilise toujours Google + comme moyen de diffuser son information (Hangout, annonces, etc.)

Google a abandonné Orkut, s’il renonce à Google +, Google n’aurait plus du tout de réseau social.

Les « contre »  

Google supprime souvent des services, Google + n’est donc pas à l’abri.

Google a déjà dit qu’il maintiendrait un service pour le supprimer peu de temps après. Je pense notamment au Google Authorship. Dans un premier temps, Google avait supprimé la photo qui apparaissait dans les pages de résultats en prétendant maintenir le service malgré tout pour finalement le supprimer quelques semaines plus tard. 

La firme de Mountain View a mis fin à Orkut alors que celui était très populaire dans différents pays !

Bref, comme vous pouvez le constater, il est encore trop tôt pour se faire une idée de l’avenir de Google+.

À lire ensuite:

Atlas : Lorsque Facebook s’attaque à Google Adwords