Contact

Québec

2095, rue Frank-Carrel, bur. 214
Québec (Québec)
G1N 4L8

Téléphone 418 353-1808
Télécopieur 418 907-8445

Localisez-nous via Google Maps

Belgique

Avenue Athéna 1
B 1348 Louvain-la-Neuve
Belgique

Téléphone +32 (0)10 45 85 14

Localisez-nous via Google Maps

France

110 Rue Réaumur,
75002 Paris, 
France

Téléphone +33 1 85 76 30 90

Localisez-nous via Google Maps

  • Ce champ n'est utilisé qu'à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Chiffres clés : l'apport des médias sociaux aux entreprises

Selon le site emarketer, la société Wilfire Interactive a publié les résultats d’une enquête mondiale (portant sur un échantillon de 700 marketeurs) sur l’impact des médias sociaux pour l’entreprise. Parmi les résultats, certains chiffres sont intéressants notamment quant à la pertinence de ces nouveaux canaux de communication :

88% des répondants affirment que les médias sociaux ont favorisé le développement la notoriété de leur marque

85% pensent que les médias sociaux ont permis d’engager un dialogue et 58% d’augmenter les ventes et les partenariats

41% déclarent que les médias sociaux ont aidé à réduire leurs couts.

Twitter

Il faut ajouter à cela que 97% des sondés qui ont intégré les médias sociaux dans leur stratégie globale reconnaissent qu’ils apportent certains bénéfices et de la valeur ajoutée à leur entreprise.

Sur l’ensemble des plateformes existantes, il apparait que Facebook accapare tous les regards. Pour 44% des répondants, les fans sont importants car ils aident au recrutement de nouveaux clients. Certains vont même jusqu’à affirmer que les membres de Facebook ont des taux de conversion plus élevés (pour 18%) et font des achats plus fréquemment (pour 18%).

Chez Chalifour, nous souhaitons tout de même nuancer ces résultats en rappelant que Facebook n’est pas nécessairement la solution à toute problématique. Votre stratégie doit être pensée dans un contexte qui vous est propre. Vous devrez analyser votre environnement (cible, concurrence) avant de déterminer où vous placer. Nous croyons fortement à l’adage « ce sont vos usages qui doivent déterminer la technologie ».

À lire ensuite:

Twitter lancera un outil d’analyse