Contact

Québec

2095, rue Frank-Carrel, bur. 214
Québec (Québec)
G1N 4L8

Téléphone 418 353-1808
Télécopieur 418 907-8445

Localisez-nous via Google Maps

Belgique

Avenue Athéna 1
B 1348 Louvain-la-Neuve
Belgique

Téléphone +32 (0)10 45 85 14

Localisez-nous via Google Maps

France

110 Rue Réaumur,
75002 Paris, 
France

Téléphone +33 1 85 76 30 90

Localisez-nous via Google Maps

  • Ce champ n'est utilisé qu'à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Après Google Glass, Google Nails pour les femmes ?

D’après Mashable, Sergei Brin aurait annoncé que Google s’apprêterait à lancer une nouvelle gamme d’objets connectés, mais à destination des femmes cette fois-ci.

En effet, après des tests réalisés auprès d’un premier panel de testeurs aux États-Unis, il semblerait que les Google Glass ne plaisent pas à la gent féminine quand bien même elle y verrait une certaine utilité. Il y a donc un potentiel indéniable. Afin de pallier à cette perte de marché, Google a donc décliné les fameuses lunettes en un objet insolite, les Google Nails, ou Google Ongles pour traduire littérallement.

D’après les informations, Google Nails devrait se décliner en quatre faux ongles, qui seront en fait trois mini-écrans LCD ainsi qu’une caméra HD reliés par Bluetooth à un petit boitier WIFI. Pensé pour les femmes, le tout aura un mode « écran de veille » qui permettra à ses utilisatrices de faire croire à un vernis naturel. 

GoogleNail

Chaque Google Nails sera relié à un service Google, facilement paramétrable, ce qui devrait autoriser des combinaisons intéressantes : 

« Imaginez une femme qui souhaite faire du magasinage. Sur son index, elle a Google Map, pour se diriger dans les meilleurs magasins, sur son auriculaire, Google Now pour savoir la météo et sur son annulaire Google+ pour partager ses meilleurs achats. Le Google Nails du majeur sera dédié à la caméra. »

Pour Google, l’avantage de Google Nails comparé à Google Glass est avant tout dans les usages. En effet, la firme estime que les femmes ont généralement plus tendance à se promener dans la rue en regardant leurs ongles que les hommes le font en portant des lunettes. Un brin sexiste peut être, mais les Google Nails devraient facilement trouver leur public. 

Comme pour Google Glass, des collectifs anti-Google Nails ont commencé à voir le jour suite à l’annonce faite par Google. Pour certains, au-delà de la vie privée, c’est avant tout le consumérisme à outrance qui est pointé du doigt. Ainsi, Ana Jackson, célèbre figure de la mouvance féministe new-yorkaise, s’offusque sur son blogue : 

« Nous savons toutes que nous les femmes ne pouvons nous empêcher de mettre du vernis toutes les heures, et que nous sommes facilement distraites lors de nos magasinages. Aussi, il y a de fortes chances que nous soyons obligés de racheter des Google Nails toutes les semaines … voire tous les jours. » 

Les Google Nails devraient sortir d’ici la fin de l’année. Qu’en pensez-vous ? 

À lire ensuite:

Yahoo est-il de retour ?