Contact

Québec

2095, rue Frank-Carrel, bur. 214
Québec (Québec)
G1N 4L8

Téléphone 418 353-1808
Télécopieur 418 907-8445

Localisez-nous via Google Maps

Belgique

Avenue Athéna 1
B 1348 Louvain-la-Neuve
Belgique

Téléphone +32 (0)10 45 85 14

Localisez-nous via Google Maps

France

110 Rue Réaumur,
75002 Paris, 
France

Téléphone +33 1 85 76 30 90

Localisez-nous via Google Maps

  • Ce champ n'est utilisé qu'à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Les 10 meilleurs mèmes de l'année 2013

Toute l’année, on a vu passer des tonnes de mèmes sur le Web. On a trouvé intéressant de faire un petit récapitulatif de l’année et d’inventorier les mèmes les plus marquants et les plus drôles afin de les partager avec vous.

Le terme mème internet est un anglicisme (venant d’« Internet meme ») utilisé pour décrire un élément ou un phénomène repris et décliné en masse sur internet. (Wikipédia)

Harlem Shake

« Harlem Shake » est en fait le titre d’une chanson électronique instrumentale produite par Baauer l’an dernier. En janvier 2013, la populaire vidéo de quatre personnes dansant en habits de latex est apparue sur YouTube, à la suite de laquelle plusieurs parodies lui succédèrent.

L’original :

Déclinaison :

Ryan Gosling ne veut pas manger ses céréales

En avril 2013, un utilisateur de la très populaire application Vine a publié plusieurs projections d’écran d’extraits de films mettant en vedette l’acteur Ryan Gosling, qu’il a nommées Ryan Gosling Won’t Eat His Cereal, qu’il a filmées en rapprochant de l’écran une cuillère pleine de céréales. Plusieurs vidéos du même genre avec d’autres vedettes ont ensuite été publiées.

Selfie

Élu le mot de l’année, le terme selfie consiste en un auto-portrait (self-portrait) sous la forme d’une photo prise par soi-même à l’aide d’un smartphone ou d’une webcam et téléchargée sur un réseau social, très populaire notamment sur Instagram.

« Ain’t nobody got time for that »

Sweet Brown, une résidente d’Oklahoma City qui a été interviewée après un incendie dans son bloc appartements est devenue malgré elle une vedette du Web grâce à ses intonations énergiques.

L’original : 

Déclinaison : 

Unflattering Beyoncé

Tout le monde se souvient de la performance de Beyoncé au Superbowl et de toutes les photos les plus affreuses prises d’elle à des moments bien précis et qui ont été « photoshoppées ».

L’original : 

Unflattering Beyonce

Déclinaisons : 

1 million de J’aime sur Facebook…

Vous avez sûrement vu passer sur votre fil Facebook des appels aux « 1 million de J’aime », pour une quelconque cause. Cette nouvelle mode est née de la campagne menée par le groupe de charité Free The Children, il y a quand même trois ans de ça, mais c’est surtout cette année que le concept repris a grandi en popularité.

L’original : 

Déclinaisons : 

Overly Suave IT Guy

L’Overly Suave IT Guy est une série d’images d’un gars d’informatique – assis devant son portable – qui lance des phrases d’accroche  (pick up lines), qui font référence à des aspects techniques de l’informatique et du Web, pour séduire les femmes. Le précurseur de cette tendance date de l’an dernier, lorsqu’est apparue une photo de Bill Gates couché sur un bureau.Bill Gates 

L’original : 

Overly Suave IT Guy

Déclinaisons :

Grumpy Cat

Grumpy Cat est le chat d’une résidente de l’Arizona aux États-Unis, Tabatha Bundesen. Son frère a publié des photos du chat sur Reddit et du coup il devint le chat le plus populaire du Web et toutes sortes de parodies le mettant en vedette sont apparues.

L’original : 

Déclinaisons : 

Drunk Baby

Vous vous souvenez sûrement de la photo d’un bébé qui a l’air en état d’ébriété à côté d’un verre de bière qui a fait le tour des réseaux sociaux et qui a été parodié maintes fois.

L’original : 

Drunk Baby

Déclinaisons : 

Les #hashtags de Facebook

La mode des #hashtags a pris d’assaut Facebook cette année et n’a pas fonctionné comme elle le devrait. Les utilisateurs se servent des hashtags de façon excessive et à toutes les sauces et ces derniers ne veulent plus rien dire.

Et pour notre bon plaisir à tous, revoici la vidéo de Jimmy Fallon et Justin Timberlake qui parodient l’utilisation des #hashtags.

Et vous, quels mèmes vous ont le plus amusé cette année?

À lire ensuite:

[Video] La révolution Internet au Canada