Contact

Québec

2095, rue Frank-Carrel, bur. 214
Québec (Québec)
G1N 4L8

Téléphone 418 353-1808
Télécopieur 418 907-8445

Localisez-nous via Google Maps

Belgique

Avenue Athéna 1
B 1348 Louvain-la-Neuve
Belgique

Téléphone +32 (0)10 45 85 14

Localisez-nous via Google Maps

France

110 Rue Réaumur,
75002 Paris, 
France

Téléphone +33 1 85 76 30 90

Localisez-nous via Google Maps

  • Ce champ n'est utilisé qu'à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Virus sur Facebook, quel impact sur les pages entreprises ?

Facebook Virus

Source : Pixbay 

Depuis quelques jours, on parle amplement d’un nouveau virus malware « xic » qui se propage à la vitesse grand V sur Facebook. Selon les experts en cybersécurité, le but de cet indésirable serait de collecter un maximum d’identifiants, de mots de passe et d’informations confidentielles depuis le navigateur, pour les revendre sur le marché noir.

Il n’y a pas que votre page Facebook qui pourrait être menacée mais bien l’ensemble des sites sur lesquels vous avez enregistré des informations d’accès dans votre navigateur. Nous vous recommandons de mettre à jour dès maintenant les mots de passe pour les sites que vous fréquentez, en commençant par ceux dont les données sont plus sensibles (informations d’achat, bancaires, etc.)

Comme nous ne savons pas précisément ce que les pirates pourraient faire avec vos données, soyez très vigilant avec votre compte Facebook entreprise. Les données pourraient s’avérer dommageables de plusieurs façons : pour l’image de marque, financièrement, etc.).

Modus operandi

Jusqu’à présent, il semble que le virus ait contaminé des dizaines de milliers d’ordinateurs un peu partout dans le monde. En message privé, vous recevez une invitation à consulter des vidéos. Le virus emploie l’identité de la victime avec son prénom et sa photo. En cliquant pour voir le contenu, vous êtes invités à installer une extension qui laissera le loup entrer dans la bergerie. Le virus utilise le carnet d’adresses de sa victime pour se propager davantage.Les navigateurs pour appareils mobiles sont également à risque.

Les utilisateurs de Chrome et de Firefox sont particulièrement visés.

Un bon réflexe

La meilleure manière de prévenir le problème est d’éviter d’installer des logiciels ou des plug-ins pour visionner du contenu. La plupart des contenus diffusés sur le Web sont accessibles sans avoir à installer d’extensions.

Vous êtes infectés ?

Ouvrez l’onglet “Extensions” de votre navigateur (Chrome, Firefox, etc), vous y verrez les dernières extensions installées. Il faut désactiver le fichier «EKO». Nous vous recommandons également de nettoyer votre disque dur à l’aide d’un antivirus.

Réinitialiser vos mots de passe

Pour éviter le piratage de votre compte Facebook, changez rapidement votre mot de passe par l’emploi d’une combinaison de lettres et de chiffres complexes que vous utiliserez uniquement pour accéder à ce réseau social. Changez également vos questions secrètes.

Informer vos contacts

Pour éviter la propagation, nous vous recommandons d’en informer de manière privée vos contacts, afin qu’ils prennent les mesures nécessaires pour éviter d’être infectées.

À noter que Facebook vient justement de déployer la possibilité de crypter les conversations Facebook Messenger. Cette option ne s’applique pas par défaut (il faut créer une conversation secrète) et ne permet pas encore d’avoir des conversations de groupe mais au moins, elle a le mérite d’exister et devrait permettre de diminuer les incidents du genre.  

Vous avez des questions ? Communiquez avec les spécialistes web de Chalifour.

À lire ensuite:

Quelques aspects de marketing automation pour vos courriels