Contact

Québec

2095, rue Frank-Carrel, bur. 214
Québec (Québec)
G1N 4L8

Téléphone 418 353-1808
Télécopieur 418 907-8445

Localisez-nous via Google Maps

Belgique

Avenue Athéna 1
B 1348 Louvain-la-Neuve
Belgique

Téléphone +32 (0)10 45 85 14

Localisez-nous via Google Maps

France

110 Rue Réaumur,
75002 Paris, 
France

Téléphone +33 1 85 76 30 90

Localisez-nous via Google Maps

  • Ce champ n'est utilisé qu'à des fins de validation et devrait rester inchangé.

AirBnb dans la tourmente à New York.

 

Le site de location de logements entre particuliers a annoncé lundi la suppression de 2000 annonces d’appartements situés à New York. D’après le site, les annonces visées ne répondaient plus aux critères d’hospitalité exigés par le site. Si les personnes visées ont des locations déjà validées, leur profil restera en ligne jusqu’à ce que toutes les locations soient terminées, une fois que ce sera fait, les profils visés disparaitront définitivement.  

Airbnb supprime 2000 annonces

La réalité est bien différente. En effet, cela fait plusieurs mois que le site est dans le collimateur du procureur général de New York Eric Schneiderman qui reproche au site de ne pas respecter la loi de l’état qui stipule qu’il est interdit de louer un appartement ou une chambre pour moins de 30 jours si le propriétaire n’est pas présent sur les lieux au moment de la location. Il semblerait que 64% des 19500 annonces new-yorkaises de AIRBNB ne respectent pas cette loi puisqu’il s’agit d’annonces concernant la location d’appartements entiers. De plus, certains propriétaires présents sur AIRBNB proposent plusieurs biens en location, il est donc évident qu’ils ne peuvent se trouver à plusieurs endroits en même temps lorsqu’ils louent leurs biens. 

Eric Schneiderman avait déjà demandé à obtenir la liste des inscrits New-Yorkais du site en vain, il va demander aujourd’hui la suppression de toutes les annonces ne respectant pas la loi auprès des tribunaux new-yorkais. 

Bien que la situation d’AIRBNB soit particulièrement tendue à New York, le site pourrait être confronté au même type de problème dans toutes les métropoles où les locations saisonnières non contrôlées se répandent de plus en plus.  Pourtant AirBNB permet à de nombreux voyageurs de trouver des logements pour des durées +/- longues à des prix abordables et découvrir une facette de la vie locale que les hôtels n’offrent pas.  

Tags:

À lire ensuite:

L'état du social login en 2014